Chargeurs rapides : votre téléphone est la cible des hackers

Chargeurs-rapides-téléphone-cible-hackers

Depuis que les firmwares des nouveaux chargeurs rapides ont été modifiés, les téléphones sont devenus la cible de nombreux hackers qui peuvent dorénavant soit détruire les appareils qui y sont branchés, soit y mettre le feu. Comment cela est-il possible ? Lisez plutôt la suite de cet article.

Pourquoi avoir recours aux chargeurs rapides ?

Aujourd’hui sur le IT market, on trouve de plus en plus des Smartphones beaucoup plus puissants et bien plus grands. Malgré les grandes performances de ces appareils, il reste toujours ce maillon faible, qui est la batterie dont l’autonomie ne dure guère plus d’une journée.

Pour pallier à ce problème, les constructeurs ont eu la brillante idée de livrer le téléphone avec un chargeur rapide. Lorsque ce chargeur rapide est branché à votre appareil, la vitesse de recharge est considérablement augmentée de sorte que votre Smartphone récupère en quelques minutes (10 minutes) une capacité maximale d’énergie.

On a par exemple le constructeur Vivo qui va prouver qu’il est en mesure de recharger en seulement 13 minutes un téléphone avec une batterie de 4000 mAh. Xioami quant à lui a dévoilé un chargeur rapide d’une capacité de 100 W. Ces chargeurs rapidessont en effet dotés d’un micro-logiciel capable de dialoguer avec le téléphone de sorte à délivrer la puissance maximale et l’adapter aux besoins du mobile sans toutefois endommager la batterie.

La recharge rapide, une faille pour la sécurité de votre smartphone ?

Bien que ces chargeurs rapides soient bénéfiques, des chercheurs en cyber-sécurité du laboratoire du grand constructeur chinois Tencent ont pu démontrer que les hackers se servent justement de ces derniers pour détruire les composantes des téléphones, tablettes… qui y sont connectées.

Ce qui est tout à fait ennuyeux lorsque l’on sait que le recours à ces chargeurs ultra rapides ou Fast Charging permet à de nombreuses personnes de pouvoir utiliser leurs téléphones et tablettes sans trop se soucier de l’autonomie de leurs batteries. 

Quand le téléphone prend feu à cause des hackers

Connue sous le nom de BadPower, cette menace est développée pour faire surchauffer les composantes de vos appareils électroniques qui vont prendre feu ou se faire exploser. Cette technique peut aussi être utilisée pour causer des incendies volontairement.

Pour ce faire, le hacker reprogramme le firmware pour qu’il cesse de communiquer avec l’appareil connecté de sorte à lui délivrer trop d’énergie et donc de causer son explosion. Toutefois, pour y parvenir, il faudrait que le hacker ait en main le chargeur rapide, ce qui limite quelque peu la marge de manœuvre du hacker.

Ce firmware malicieux a été testé sur environ 35 modèles de chargeurs rapides, ce qui représente 15%  environ des modèles vendus sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *